Allergène politique

Politique allergène consistante Verstegen Spices & Sauces

La Commission Européenne a régulé l’étiquetage de 14 allergènes (en 2003/89/EG). L’information est de grande importance pour les consommateurs qui souffrent d’allergie à la nourriture ou d’intolérance à la nourriture. La législation n’a pas seulement un impact direct sur la manière d’étiqueter, mais influence également la chaîne de management tout entière.

Sans une compréhension correcte de ce qui arrive aux allergènes au sein d’une compagnie de production, un étiquetage correct et significatif n’est pas possible. Un fabricant qui souhaite fournir une information fiable sur la présence de substances allergènes, fera tout son possible pour prévenir toute contamination croisée. Un fabricant doit maîtriser le processus de production complet, depuis le choix de la matière première à l’achat à la vente au client, faute de quoi l’information sur l’étiquette n’a aucune valeur.

Verstegen vise la qualité, Verstegen vise la nourriture saine. Beaucoup d’acteurs du marché Européen choisissent Verstegen pour cette raison. Ils voient de hauts standards comme par exemple la politique allergène à laquelle nous mettons beaucoup d’énergie à être conformes.

Les plus importantes mesures
    • Un programme de surveillance a été mis en place pour la matière première concernant les allergènes entre autres. L’ensemble sera examiné par des auditeurs indépendants.
    • La matière première sera stockée par allergène ou groupe d’allergènes sur un numéro d’allergène, pour que des zones d’allergènes spécifiques soient créées dans le stock.
    • Durant le processus de production complet, la matière première sera isolée jusqu’au mélange.
    • Des méthodes de travail spécifiques sont exprimées en procédures et instructions de travail concernant l’utilisation d’allergènes.
    • Verstegen a un processus de production breveté unique.
    • Une puce sur les tonneaux permet une surveillance automatique et rend impossible l’usage de tonneaux non nettoyés.
    • La prise en compte de l’ordre de production prévient le transfert d’allergènes.
    • Les numéros d’allergènes suivent la matière première durant le processus de production complet, y compris l’étiquetage.
    • Les employés sont et seront formés à l’usage d’allergènes.
    • Après chaque changement de production les machines seront nettoyées.
    • Le nettoyage des machines, les matériaux et les pièces usagées seront surveillées via un programme de surveillance formulé et testé par des méthodes de test d’allergène.
    • Les méthodes de test utilisées au sein du programme de surveillance sont des swabs allergènes et des tests Elisa
      - Avec les swabs gluten, la surface testée d’un tonneau par exemple, sera évaluée pour savoir s’il a été correctement nettoyé. Le résultat du test sera négatif ou positif (>5ppm).
      - Chaque année, plusieurs tests gluten Elisa sont effectués. Grâce à cette analyse l’absence de gluten sera vérifiée sur le produit fini, par exemple.
    • Un groupe d’étude allergène est actif pour répondre aux questions spécifiques potentielles de clients.
    • Pour s’assurer que tout est conforme aux plus hauts standards,  notre politique allergène sera testée par plusieurs systèmes qualité.
    • La politique allergène est complètement intégrée dans le système HACCP.
      - Verstegen opère sous haut niveau BRC, certifié par Lloyds.
      - Verstegen opère sous haut niveau IFS, certifié par Lloyds.
      - Notre système qualité est testé par rapport au standard ISO.
      - Verstegen est inscrit chez Risk Plaza et sera audité par Lloyds.

Nous sommes heureux de vous aider au développement de produits complètement libres d’allergènes. Verstegen a une large expérience de ces développements. Notre expérience nous a montré qu’une coopération étroite avec nos clients mène aux meilleurs résultats.

C’est avec plaisir que nous souhaitons vous présenter notre installation de production moderne qui est construite pour répondre avec flexibilité à toutes les questions de nos clients. Et pour profiter de votre présence, les présentations Verstegen sont maintenant si célèbres que nous souhaitons vous informer sur nos dernières innovations. Qualité, innovation et service seront évidemment discutés.

Au cas où vous souhaiteriez recevoir plus d’informations sur les mesures prises par Verstegen Spices & Sauces B.V. concernant les problèmes d’allergènes, merci de prendre contact avec votre représentant commercial ou votre gestionnaire de compte.

Informations Générales alimentaire

Une allergie alimentaire est une réaction anormale du système immunitaire à un produit alimentaire ou certain(s) de ses composants en principe inoffensif. Il s’agit en fait toujours d’une protéine. L’organisme aborde la ou les protéines contenues dans le produit alimentaire comme une menace et produit en réaction un excès d’histamine ou autre substance chimique, destinée à combattre la protéine incriminée. Les réactions aux produits ou ingrédients alimentaires où le système immunitaire ne joue aucun rôle sont désignées comme intolérance ou hypersensibilité alimentaire.

Le nombre de personnes développant une allergie ou une intolérance alimentaire va croissant. Parallèlement, on continue à découvrir de nouvelles allergies. En plus des nausées (souvent sous une forme chronique), les allergènes peuvent aussi provoquer des réactions susceptibles de mettre en péril la vie des personnes qui les développent.

90% des allergies alimentaires au niveau planétaire sont provoquées par 8 principaux allergènes:
arachides, graines de soja, fruits à coque, lait, œufs, poisson, coquillages et froment.

Allergie alimentaire

L’information est essentielle pour les consommateurs qui souffrent d’allergie ou d’intolérance alimentaire. Pour ces personnes, l’absence d’information détaillée est un handicap, parce qu’il leur est impossible de savoir avec précision si les produits qu’ils achètent ne contiennent pas d’allergènes. C’est pourquoi les consommateurs qui souffrent d’allergie ou d’intolérance alimentaire doivent être suffisamment informés sur la composition des aliments et la lire sur l’étiquette des produits. Pour améliorer l’information du consommateur sur la composition des aliments, la Commission Européenne a élaboré une directive (2003/89/CE) pour améliorer l’étiquetage des produits alimentaires.

Cette nouvelle directive n’a pas seulement de conséquences directes sur l’étiquetage des produits alimentaires, elle a aussi son effet sur la maîtrise de la chaîne en son entier. Un étiquetage exact et complet n’est pas possible sans connaissance précise de la manière dont sont traités les allergènes sur le site de production. Un producteur qui veut fournir une information fiable sur la présence d’allergènes doit ainsi éviter tout risque de contamination. Un producteur se doit de maîtriser l’ensemble de la chaîne de production, de la sélection et du choix des matières premières au stockage sur le point de vente, sinon l’information figurant sur l’étiquette n’a aucune valeur.

Étiquetage

La Commission Européenne a élaboré une directive pour améliorer l’étiquetage des produits alimentaires et, du même coup, l’information du consommateur sur leur composition. Cette directive concerne en partie la déclaration des allergènes dans la liste des ingrédients. Quatorze denrées reconnues comme allergènes, l’ensemble de leurs dérivés ainsi que sulfite, un additif, doivent toujours et sans exception figurer nommément dans la liste des ingrédients.

Liste officielle des allergènes
  1. Céréales contenant du gluten et produits à base de grains qui contiennent du céréales.
  2. Coquillages et produits à base de coquillages 
  3. Œufs et produits à base d’œufs 
  4. Poisson et produits à base de poisson  
  5. Arachides et produits à base d’arachides 
  6. Soja et produits à base de soja ; 
  7. Lait et produits à base de lait (lactose compris)  
  8. Fruits à coque et produits dérivés  
  9. Céleri et produits à base de céleri  
  10. Moutarde et produits à base de moutarde 
  11. Graines de sésame et produits à base de graines de sésame 
  12. Sulfite en concentrations de 10 mg/kg ou 10 mg/l au moins 
  13. Lupin et produits à base de lupin  
  14. Mollusques et produits à base de mollusques

Ces quatorze produits ont été choisis parce qu’un grand nombre de personnes semble y être hypersensible ou que leur ingestion peut occasionner, des réactions très graves chez certaines personnes, susceptibles même de mettre leur vie en péril.

La directive sur l’étiquetage ne porte que sur la présence manifeste des allergènes. Elle ne dit rien sur l’indication de la présence possible d’allergènes par contamination, comme à la suite du stockage (mixte) de matières premières et de semi-produits, de procédures de retraitement, de production de différents produits sur une même chaîne, de transport de matières premières et de semi-produits sur le site de production, etc.

Aucun consensus international n’a été trouvé pour les allergènes autres que les 14 de la liste. Les personnes développant une allergie alimentaire pour tous ceux-là doivent se fier à l’information fournie par les Services des Consommateurs des producteurs et celle diffusée par la banque de données ALBA.